Soutenance de thèse de Maxime Stauffert

Maxime Stauffert soutient sa thèse intitulée « Simulation numérique d’écoulements compressibles complexes par des méthodes de type Lagrange-projection : applications aux équations de Saint-Venant. » le vendredi 5 octobre 2018 à 14h en amphi G, bâtiment Fermat.

TEL

Résumé : On étudie dans le cadre de la thèse une famille de schémas numériques permettant de résoudre les équations de Saint-Venant. Ces schémas utilisent une décomposition d’opérateur de type Lagrange-projection afin de séparer les ondes de gravité et les ondes de transport. Un traitement implicite du système acoustique (relié aux ondes de gravité) permet aux schémas de rester stable avec de grands pas de temps. La correction des flux de pression rend possible l’obtention d’une solution approchée précise quel que soit le régime d’écoulement vis-à-vis du nombre de Froude. Une attention toute particulière est portée sur le traitement du terme source qui permet la prise en compte de l’influence de la topographie. On obtient notamment la propriété dite équilibre permettant de conserver exactement certains états stationnaires, appelés état du « lac au repos ». Des versions 1D et 2D sur maillages non-structurés de ces méthodes ont été étudiées et implémentées dans un cadre volumes finis. Enfin, une extension vers des méthodes ordres élevés Galerkin discontinue a été proposée en 1D avec des limiteurs classiques ainsi que combinée avec une boucle MOOD de limitation a posteriori.

Soutenance de thèse de Maxime Stauffert