Partenaires





« décembre 2016 »
L M M J V S D
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Conférences et colloques > Journée Valladolid-Versailles

Journée Valladolid-Versailles

5 juin 2012

Cette journée est organisée en occasion de la visite de J.M. Aroca et F. Cano à Versailles, dans le cadre des échanges Erasmus entre l’UVSQ et l’université de Valladolid, avec le soutiens de l’ANR q-Diff et le laboratoire de Mathématiques de Versailles.

Organisateurs : V. Cossart, L. Di Vizio

Programme :

En salle 2205 (bat. Fermat) :
9h30 : accueil des participants, café.
10h-11h : G. Duval (Ruen), Exemples d’extensions Fortement Normales.
11h30-12h30 : J.M. Aroca (Valladolid), Valuations et équations différentielles.

dans l’amphi F (Bat. Fermat) :
14h30-15h30 : J.-P. Ramis, J. Sauloy (Toulouse) Le probleme inverse en théorie de Galois aux q-différences.
16h-17h : F. Cano (Valladolid) Semi-transcendance des feuilles de feuilletages holomorphes.


J.M. Aroca (Valladolid)

Valuations et équations différentielles

Résumé : Le but de cet exposé est de présenter trois façons d’appliquer la théorie de valuations à l’étude d’équations différentielles. 1) Le théorème de Kaplansky offre la possibilité de développer en série les éléments d’un corps muni d’une valuation. Un théorème de Kaplansky "différentiel" ouvre la voie à l’utilisation de méthodes de calcul basées sur le polygone de Newton, afin de décrire les solutions d’une équation différentielle. 2) Les valuations représentent des suites d’éclatements. Dans certains cas on (...)

Lire la suite

F. Cano (Valladolid)

Semi-transcendance des feuilles de feuilletages holomorphes.

Lire la suite

G. Duval (Rouen)

Exemples d’extensions Fortement Normales

Résumé : Depuis les travaux de Kolchin et de Kovacic sur les extensions fortement normales, nous possédons beaucoup de résultats de structure sur ces dernières, mais tres peu d’exemples en dehors des extensions de Picard-Vessiot et des extension elliptiques qui correspondent à l’équation de la fonction $P$ de Weirstrass pour laquelle le groupe de Galois différentiel s’identifie avec la courbe elliptique associée. Nous nous proposons d’exhiber de nouvelles equations differentielles non lineaires, (...)

Lire la suite

J.-P. Ramis, J. Sauloy (Toulouse)

Le probleme inverse en théorie de Galois aux q-différences

Résumé : Dans un travail commun avec Jean-Pierre Ramis, nous avons obtenu une description essentiellement complète du groupe de Galois local des équations aux q-différences à pentes entières. Cette description permet de résoudre une partie substantielle du problème inverse local et global (dans ce dernier cas, a` l’aide d’un travail antérieur sur le groupe de Galois local fuchsien).

Lire la suite