Partenaires





« novembre 2018 »
L M M J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site >

3 événements

  • Cryptographie

    Mardi 20 novembre 11:00-12:00 - Mariya Georgieva - Inpher

    TFHE - Chimera : How to combine fully homomorphic encryption schemes ?

    Résumé : Chimera is common framework for scale-invariant fully homomorphic schemes based on Ring-LWE, unifying the plaintext space and the noise representation. This hybrid protocol allows to use multiple libraries during the same computation and provides the possibility to take advantage of the best of three schemes (TFHE, HEAAN and B/FV). We review how different strategies developed for each of these schemes, such as bootstrapping, external product, integer arithmetic and Fourier series, can be combined to evaluate the principle nonlinear functions involved in machine learning.

    [En savoir plus]

  • Algèbre Géométrie

    Mardi 20 novembre 11:30-12:30 - Stéphane Druel - Institut Fourier (Grenoble)

    Feuilletages de codimension un dont la première classe de Chern est nulle

    Résumé : Dans cet exposé, je donnerai la strucuture des feuilletages (peu) singuliers dont la première classe de chern est nulle. J’expliquerai en particulier que de tels feuilletages sont algébriquement intégrables ou induits par une action d’un groupe de Lie commutatif. Il s’agit d’un analogue pour les espaces singuliers d’un théorème de Loray, Pereira et Touzet.

    Lieu : Fermat - Salle 2105

    [En savoir plus]

  • Probabilités Statistiques

    Mardi 20 novembre 11:30-12:30 - Tom Rohmer - INRIA Saclay , CMAP

    Extreme type regression model for insurance loss modeling

    Résumé : Dans le cadre de la tarification en assurance, nous proposons une approche paramétrique permettant de modéliser les coûts des sinistres atypiques et attritionnels. Cette approche est basée sur des méthodes classiques de régression linéaire généralisée (GLM) pour la modélisation des petits sinistres et sur une procédure GLM adaptée au cas de lois d’extrêmes (Pareto généralisée) dans le cas des sinistres graves. Des estimateurs du maximum de vraisemblance sont proposés pour calibrer le modèle (ayant une forme explicite pour la partie attritionnelle et utilisant des algorithmes de type IWLS pour la partie GPD-GLM).
    Collaboration avec A. Brouste (univ. Le Mans) et C. Dutang (univ. Paris-Dauphine)

    Lieu : Batiment Fermat, en salle 2107

    [En savoir plus]