Partenaires





« janvier 2018 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site >

1 événement

  • Algèbre Géométrie

    Mardi 23 janvier 11:30-12:30 - Alexander D. Rahm - Université du Luxembourg (Luxembourg)

    Une nouvelle technique pour le calcul de la torsion cohomologique des groupes discrets

    Résumé : Cet exposé décrira des travaux qui incorporent une technique appelée la réduction des sous-complexes de torsion (RST), qui a été développée par l’orateur pour calculer la torsion dans la cohomologie de groupes discrets agissant sur des complexes cellulaires convenables.
    La RST permet de s’épargner des calculs sur la machine sur les complexes cellulaires, et d’accéder directement aux sous-complexes de torsion réduits, ce qui produit des résultats sur la cohomologie de groupes de matrices en termes de formules.
    La RST a déjà donné des formules générales pour la cohomologie des groupes de Coxeter tétraédraux, et, pour torsion impaire, de groupes SL_2 sur des entiers dans des corps de nombres arbitraires (en collaboration avec M. Wendt). Ces dernières formules ont permis à Wendt et l’orateur de raffiner la conjecture de Quillen. D’ailleurs, des progrès ont été faits pour adapter la RST aux calculs de l’homologie de Bredon. En particulier pour les groupes de Bianchi, donnant toute leur K-homologie équivariante et, par le morphisme d’assemblage de Baum-Connes, la K-théorie de leur C*-algèbres reduites, qui serait très dure à calculer directement.
    En tant qu’une application collatérale, la RST a permis à l’orateur de fournir des formules de dimension pour la cohomologie orbi-espace de Chen-Ruan pour les orbi-espaces de Bianchi complexifiés, et de démontrer (en collaboration avec F. Perroni) la conjecture de Ruan sur la résolution crépante pour tous les orbi-espaces de Bianchi complexifiés.

    Lieu : Fermat 2205

    [En savoir plus]