Partenaires





« novembre 2017 »
L M M J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site >

2 événements

  • Probabilités Statistiques

    Mardi 28 novembre 11:30-12:30 - Philippe Naveau - LSCE-CNRS-UVSQ

    Analysis of extreme climate events by combining multivariate extreme values theory and causality theory

    Résumé : Multiple changes in Earth’s climate system have been observed over the past decades. Determining how likely each of these changes are to have been caused by human influence, is important for decision making on mitigation and adaptation policy. This is particularly true for extreme events, e.g. the 2003 European heatwave. To quantity these issues, we combine causal counterfactual theory (Pearl 2000) with multivariate extreme value theory. In particular, we take advantage of recent advances in the modeling of the multivariate generalized Pareto distributions to propose a conceptual framework to deal with climate-related events attribution.
    (joint work with Anna Kiriliouk and Alexis Hannart)

    Lieu : Batiment Fermat, en salle 2102

    [En savoir plus]

  • Algèbre Géométrie

    Mardi 28 novembre 11:30-12:30 - Auguste Hébert - Université de St-Etienne

    Auguste Hébert : Complétions et centres des algèbres d’Iwahori-Hecke pour les groupes de Kac-Moody sur les corps locaux

    Résumé : Soit G un groupe réductif sur un corps local. Les algèbres de Hecke de G sont un outil important pour l’étude des représentations de G. Ces algèbres sont associées à chaque sous-groupe ouvert compact de G. Deux algèbres jouent un rôle particulièrement important : l’algèbre de Hecke H_s sphérique, associée à un compact maximal et celle d’Iwahori-Hecke H_i, associée au sous-groupe d’Iwahori. Les groupes de Kac-Moody sont des généralisations des groupes réductifs. Grâce à des travaux de Braverman, Kazhdan et Patnaik puis à ceux de Bardy-Panse, Gaussent et Rousseau, ces deux algèbres ont été définies dans le cas des groupes de Kac-Moody sur des corps locaux. Dans cet exposé, on étudiera le centre de H_i. Lorsque G est réductif, des théorèmes de Bernstein et Satake montrent que le centre de l’algèbre de H_i est isomorphe à H_s. Lorsque G n’est plus réductif, le centre de H_i est plus ou moins trivial. On peut alors « compléter » H_i de manière à ce que son centre soit isomorphe à H_s.

    Lieu : Fermat - Salle 2205

    [En savoir plus]