Partenaires





« mai 2017 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site >

Agenda

séminaire

  • Algèbre Géométrie

    • Mardi 30 mai 11:30-12:30 - Eirini Chavli - Universität Stuttgart

      Eirini Chavli : Les matrices de décomposition des algèbres de Hecke génériques à 3 brins

      Lieu : Fermat - Salle 2205 En 2011, M. Chlouveraki et H. Miyachi ont travaillé sur les algèbres de Hecke cyclotomiques associées aux groupes de réflexions complexes exceptionnels de rang 2. Ils ont réussi à fournir des matrices de décomposition pour tous les cas où le paramètre est specialisé en une racine de l'unité. A ce stade, un certain nombre de questions se pose. Pourquoi ces valeurs données au paramètre fournissent-elles des matrices de décomposition différentes ? S'agit-il d'une classification ou y a t-il d'autres modèles matriciels qui ne sont pas décrits par leur travail ? Que se passe-t-il avec le cas générique ? Dans cette exposé on va repondre à toutes ces questions pour les algèbres de Hecke génériques à 3 brins.

      [Article]

    • Mardi 13 juin 11:30-12:30 - Benjamin Schmidt - The University of Texas at Austin

      Benjamin Schmidt : The Genus of Space Curves

      Résumé : A 19th century problem in algebraic geometry is to understand the relation between the genus and the degree of a curve in complex projective space. This is easy in the case of the projective plane, but becomes quite involved already in the case of three dimensional projective space. In this talk I will give an introduction to the topic, introduce stability conditions in the derived category, and explain how the two can be related. This is based on joint work in progress with Emanuele Macri.

      Lieu : Fermat - Salle 2205

      [Article]

    • Mardi 20 juin 11:30-12:30 - Andrew Mathas - University of Sydney

      Exposé de Andrew Mathas

      Lieu : Fermat - Salle 2205

      [Article]

  • Probabilités Statistiques

    • Mardi 30 mai 11:30-12:30 - Yohan de Castro - Université Paris-Sud

      Comment tester la moyenne d’un processus gaussien

      Résumé : Les problèmes de dé-convolution d’un signal déterministe perturbé par un bruit stochastique peuvent se modéliser par l’étude statistique de la moyenne d’un processus gaussien. Dans cet exposé, nous présenterons des travaux à paraître sur cette problématique. Le point de vue sera le calcul exact de la loi jointe des maximas de deux processus gaussiens

      Lieu : bâtiment Fermat, salle 2102

      [Article]

    • Mardi 6 juin 11:30-12:30 - Frédéric Proïa - Université d'Angers

      Sur la statistique de Bickel-Rosenblatt dans un cadre autorégressif

      Résumé : Lorsque l’on souhaite estimer la densité commune d’une suite aléatoire indépendante et identiquement distribuée, on utilise généralement l’estimateur non paramétrique de Parzen-Rosenblatt. Cette estimation étant ponctuelle, effectuer un test d’adéquation avec une densité revient à produire une mesure de l’erreur commise sur la droite réelle. A cet égard, Bickel et Rosenblatt ont démontré la normalité asymptotique de l’erreur quadratique intégrée, correctement renormalisée. On s’intéresse dans cette étude au comportement asymptotique de cette statistique, lorsqu’elle est construite à partir des résidus d’un processus autorégressif, l’objectif étant de proposer un test d’adéquation pour la densité du bruit du modèle. On montre que le résultat de Bickel-Rosenblatt pour un bruit i.i.d. reste inchangé lorsque les résidus sont issus de processus stables et explosifs. Dans le cadre instable unidimensionnel, notre étude permet également d’établir la vitesse de convergence ainsi que le comportement limite potentiellement non gaussien de la statistique.

      Lieu : Batiment Fermat, en salle 2102

      [Article]

    • Mardi 13 juin 11:30-12:30 - Emmanuel Gobet - Ecole Polytechnique

      Stratified regression Monte-Carlo scheme for semilinear PDEs and BSDEs with large scale parallelization on GPUs

      Résumé : We design a novel algorithm based on Least-Squares Monte Carlo (LSMC) in order to approximate the solution of discrete time Backward Stochastic Differential Equations (BSDEs) (related to parabolic semi linear PDEs). Our algorithm allows massive parallelization of the computations on multicore devices such as graphics processing units (GPUs). Our approach consists of a novel method of stratification which appears to be crucial for large scale.
      Joint work with J. Lopez (La Coruna Univ.), P. Turkedjiev (Ecole Polytechnique), C. Vasquez (La Coruna Univ.)

      Lieu : Batiment Fermat, en salle 2102

      [Article]

  • jeunes

    • Jeudi 1er juin 15:15-16:15 - Pierrick Méaux et Romain Gay - École Normale Supérieure

      Annulé

      [Article]

    • Jeudi 22 juin 15:15-16:15 - Florian Blachère - UVSQ

      TBA

      [Article]

  • EDP

    • Jeudi 1er juin 14:00-15:45 - Thibaud Beltzung, Hélène Mertz et Maxime Stauffert - Laboratoire de Mathématiques de Versailles

      T. Beltzung, H. Mertz et M. Stauffert : Présentations de leurs travaux par les 3 doctorants en deuxième année de l’équipe

      Résumé :
      Exposé de Thibaud Beltzung
      Titre : Simulation and modelisation of fluid-structure interactions in two-phase flows.
      Résumé : In the context of fluid-structure interaction in steam generator of pressurized water reactors, we aim to develop a full eulerian formulation of a multiphase solver. The aim of this work is to model and compute two-phase interfaces on simplified industrial configurations in order to develop a better understanding of the underlying fluid-structure interactions. Our interest focuses on numerical methods for High-Performance Computing (HPC). For immersed solids, we interest ourselves to (non-body conformal) cartesian grid methods. For the liquid/gas interfaces, flux limiting schemes for transport equations is investigated. Numerical diffusion is, for some of them, bounded over time. We will then interest ourselves to the numerical implementation of surface tension for the velocity-pressure equations in the scope of incompressible flows.
      Exposé de Hélène Mertz
      Titre : Implementation of chemical models in a DSMC Code.
      Résumé : DSMC methods are used by Airbus Safran Launchers since the 80’s in order to simulate hypersonic rarefied flows. This method can be used to compute aerodynamic force and moments on a spacecraft. In order to have a more accurate idea of the fluxes in the context of reentry, a chemistry model need to be implemented in the DSMC code. Indeed, the energy used for the chemical reactions can have an impact on the fluxes. The main principles of the DSMC method will firstly be presented. The distribution of internal energy between rotational and vibrational energy has been implemented and validated. Two different chemical models have been implemented, studied, and will be compared throw the first results obtained by the in-house DSMC code regarding the industrial need of Airbus Safran Launchers.
      Exposé de Maxime Stauffert
      Titre : On all-regime, high-order and well-balanced Lagrange-Projection type schemes for the shallow water equations.
      Résumé : The purpose of this work is to design a high order scheme for the Shallow Water Equations (SWE) thanks to a Lagrange-Projection type approach.
      We propose to extend the recent implicit-explicit schemes developed in the framework of compressible single or two-phase flows. These methods enjoy several good features : they provide an accurate approximation independently of the Mach regime. They also enable the use of time steps that are no longer constrained by the sound velocity thanks to an implicit treatment of the acoustic waves and an explicit treatment of the material waves.
      We have for now studied two different extensions of the schemes : one towards the SWE in the Finite-Volume framework, and one towards the Discontinuous Galerkin (DG) discretization for the barotropic Euler equations. In the present case, we propose a combination of both, that is to say a Lagrange-Projection type DG scheme for the SWE system. We particularly focus on the discretization of the non-conservative terms, and more specifically on the well-balanced property of the method, which is not trivial for high order schemes.

      Lieu : Salle G210, bât. Germain.

      [Article]

    • Jeudi 8 juin 14:00-15:00 - Olivier Glass - Université Paris Dauphine

      TBA

      Lieu : Salle G210, bât. Germain.

      [Article]

groupe de travail

événement important

Ajouter un événement