Partenaires





« octobre 2017 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site >

Agenda

séminaire

  • Algèbre Géométrie

    • Mardi 3 octobre 11:30-12:30 - Pas de séminaire : journée différentielle

      Voir la page http://lmv.math.cnrs.fr/seminars-and-working-groups/seminaire-differentiel/

      Résumé : Voir la page http://lmv.math.cnrs.fr/seminars-an...

      [Article]

    • Mardi 10 octobre 11:30-12:30 - Marcelo Flores - Universidad de Valparaíso

      Marcelo Flores : On knot algebras of type B

      Résumé : A knot algebra is, in simple words, an algebra that supports a unique Markov trace which can be rescaled according to the Markov equivalence for braids, allowing thus the construction of invariants of knot-like objects by using the Jones’ method.
      On the other hand, the concept of framization of knot algebras, is a relatively new technique that was first introduced by Juyumaya and Lambropoulou. The model case for the framization process is the Yokonuma-Hecke algebra, which can be regarded as a framization of the Hecke algebra of type A. In recent years the framization technique received a considerable amount of attention thanks to a series of results by Juyumaya, Lambropoulou and their collaborators regarding the framizations of various knot algebras as well as the construction of Jones-type invariants for framed, classical and singular links.
      All the results that are mentioned above are related to the Coxeter group of type A. However, there has been a growing interest also in the framization of algebras that are related to type B. Indeed, we recently introduced a framization of the Hecke algebra of type B which is an analogous to the Yokonuma-Hecke algebra but in the context of Coxeter systems of the type B. Thus, using such an algebra, we also construct the analogous of the Framization of the Temperley–Lieb algebra and the bt–algebra in the context of Coxeter groups of type B, which will be the centerpiece of this talk.

      Lieu : Fermat - Salle 2205

      [Article]

    • Mardi 17 octobre 11:30-12:30 - Jean Michel - Université Paris 7

      Jean Michel : Introduction aux groupes réductifs finis

      Lieu : Fermat - Salle 2205

      [Article]

    • Mardi 24 octobre 11:30-12:30 - Aristides Kontogeorgis - Université d'Athènes

      Aristides Kontogeorgis : Arithmetic Topology, from 3-manifolds to number theory and vice-versa

      Lieu : Fermat - Salle 2205 Introduction to the similarities between 3-manifold theory and number theory. Galois representations seen as braid group representations, and applications to algebraic curves.

      [Article]

    • Mardi 7 novembre 11:30-12:30 - Nadir Matringe - Université de Poitiers

      Exposé de Nadir Matringe

      Lieu : Fermat - Salle 2205

      [Article]

    • Mardi 14 novembre 11:30-12:30 - Peng Shan - Université Paris 11

      Exposé de Peng Shan

      Lieu : Fermat - Salle 2205

      [Article]

    • Mardi 21 novembre 11:30-12:30 - Jesua Epequin Chavez - Université Paris 6

      Exposé de Jesua Epequin Chavez

      Lieu : Fermat - Salle 2205

      [Article]

    • Mardi 28 novembre 11:30-12:30 - Auguste Hébert - Université de St-Etienne

      Exposé de Auguste Hébert

      Lieu : Fermat - Salle 2205

      [Article]

  • Probabilités Statistiques

    • Mardi 24 octobre 11:30-12:30 - Pierre-Antoine Corre - UPMC

      Graphe d’Erdös-Rényi, coalescent multiplicatif et processus de fragmentation associé

      Résumé : Le graphe d’Erdös-Rényi est un modèle simple de graphe aléatoire construit à partir de n noeuds et tel que chaque arête est ouverte avec probabilité p. Dans un premier temps, nous exposerons les liens qui existent entre ce graphe et le coalescent multiplicatif. En second lieu, nous présenterons des résultats de convergence en distribution au sens de Gromov-Hausdorff-Prokhorov des composantes connexes de ce graphe vues comme espaces métriques mesurés vers des objets limites proches des arbres browniens. Enfin, nous établirons des liens entre ces objets limites d’une part et le coalescent multiplicatif et un processus de fragmentation associé d’autre part.

      Lieu : Batiment Fermat, en salle 2102

      [Article]

    • Mardi 7 novembre 11:30-12:30 - Raphaël Butez - Université Paris-Dauphine

      Racines de polynômes aléatoires, grandes déviations et universalité

      Résumé : Dans cet exposé nous présenterons quelques propriétés des racines de polynômes aléatoires à coefficients i.i.d. dont le degré tend vers l’infini. Nous verrons que, lorsque les coefficients sont gaussiens, elles forment un gaz de Coulomb en dimension 2 ce qui nous permettra d’obtenir un principe de grandes déviations. Enfin, nous traiterons la question de l’universalité de ce principe de grandes déviations.

      Lieu : Batiment Fermat, en salle 2102

      [Article]

    • Mardi 14 novembre 11:30-12:30 - Philippe Marchal - Université Paris 13

      Tableaux de Young et surfaces aléatoires

      Résumé : Un tableau de Young de forme fixée et dont on choisit un remplissage standard aléatoire peut être vu comme une surface aléatoire. Le comportement de celle-ci est très mal connu. On sait montrer que pour une union finie de rectangles, il existe une forme limite et on sait identifier la forme limite dans le cas d’un seul rectangle. Je m’intéresserai aux fluctuations sur le bord dans le cas d’un rectangle et dans les coins pour le cas d’un triangle. Le premier cas fait apparaître des matrices aléatoires et le deuxième des modèles d’urnes atypiques.

      Lieu : Batiment Fermat, en salle 2102

      [Article]

    • Mardi 21 novembre 11:30-12:30 - Antoine Marchina - Université Paris-Est-Marne-la-Vallée

      exposé d’Antoine Marchina

      Lieu : bâtiment Fermat, en salle 2102

      [Article]

    • Mardi 28 novembre 11:30-12:30 - Philippe Naveau - LSCE-CNRS-UVSQ

      Analysis of extreme climate events by combining multivariate extreme values theory and causality theory

      Résumé : Multiple changes in Earth’s climate system have been observed over the past decades. Determining how likely each of these changes are to have been caused by human influence, is important for decision making on mitigation and adaptation policy. This is particularly true for extreme events, e.g. the 2003 European heatwave. To quantity these issues, we combine causal counterfactual theory (Pearl 2000) with multivariate extreme value theory. In particular, we take advantage of recent advances in the modeling of the multivariate generalized Pareto distributions to propose a conceptual framework to deal with climate-related events attribution.
      (joint work with Anna Kiriliouk and Alexis Hannart)

      Lieu : Batiment Fermat, en salle 2102

      [Article]

    • Mardi 9 janvier 2018 11:30-12:30 - Aurélia Deshayes - LPMA, Paris 6 et 7

      exposé d’Aurélia Deshayes

      Lieu : bâtiment Fermat, en salle 2102

      [Article]

    • Mardi 10 avril 2018 11:30-12:30 - Erwan Scornet - Ecole Polytechnique

      exposé d’Erwan Scornet

      Lieu : bâtiment Fermat, en salle 2102

      [Article]

  • EDP

    • Jeudi 5 octobre 14:00-15:00 - Ronan Modolo - LATMOS, UVSQ

      R. Modolo : A global model for Solar wind - Mars interaction

      Résumé : Since the sixties several planetary missions have explored the neutral and ionized environment of Mars and have led to a comprehensive picture of Mars’ atmosphere/ionosphere/solar wind coupling. The interaction of the Solar Wind with Mars clearly contributes to the erosion of the gaseous envelop and has potentially an important impact on the atmospheric evolution of the planet. The electromagnetic coupling with the Martian atmosphere takes place through ionization processes : ionization by solar photons, electron impact ionization (incident plasma electrons ionize the upper atmosphere), and charge exchange between ionized and neutral particles producing a cold ion and a fast neutral. Since September 2014, MAVEN spacecraft has been observing the Martian upper atmosphere and its interaction with the solar wind [Jakosky et al., 2015]. One of the main goal of the mission is to determine the role that loss to space of volatiles from the Mars atmosphere has played along Mars’ history. Modelling e-fforts have been conducted to support the analysis of in situ measurements and to understand the impact of specifi-c parameters (solar EUV, dynamic pressure,...) on the Martian environment. Global simulation models of Mars’ interaction with the solar wind have been developped with various formalisms since the 80’s. A three-dimensional multi-species hybrid model dedicated to the description of the plasma dynamic induced by Mars’ interaction with the solar wind was developped few years ago [Modolo et al., 2005, 2006]. This approach, based on a kinetic description of the ions and a fluid description of the electrons, takes into account self-consistently the Hall term which breaks the symmetry of the system. Recently a modelling eff-ort have been undertaken to improve the spatial resolution of the hybrid model as well as the ionospheric description leading to the LatHyS (Latmos  Hybrid Simulation) model [Modolo et al, 2016]. I will present the simulation model and its formalism, as well as a panorama of simulation results and their comparison with in situ measurements.

      Lieu : Salle G210, Bâtiment Germain.45, avenue des Etats-Unis, 78000 Versailles.

      [Article]

    • Jeudi 19 octobre 14:00-15:00 - Frédéric Lagoutière - Université Claude Bernard Lyon 1

      F. Lagoutière : Équations d’agrégation avec potentiel peu régulier : analyse et approximation.

      Résumé : Je présenterai quelques résultats que j’ai obtenus récemment en collaboration avec José Antonio Carrillo, François Delarue, François James et Nicolas Vauchelet. Ils concernent des équations d’agrégation, qui sont des équations de transport, conservatives, où le champ de transport est obtenu par convolution de la solution elle-même (l’équation étant donc non linéaire) par le gradient d’un potentiel qui peut n’être pas régulier. Ceci a pour conséquence que le champ de vitesse présente des discontinuités en espace. Nous verrons que les problèmes de Cauchy associés à ce type d’équations sont bien posés, en un sens proposé par Poupaud et Rascle, en se basant sur la théorie des EDO de Filippov. Nous verrons ensuite que ces solutions, non régulières (mesures bornées), s’approchent bien (à l’ordre 1/2 en le pas du maillage) par des schémas diffusifs (du genre décentré amont), en distance de Wasserstein.

      Lieu : Salle G210, bât. Germain.

      [Article]

    • Jeudi 9 novembre 15:00-16:00 - Mireille Tixier - UVSQ

      M. Tixier : Lois de comportement d’un polymère électro-actif

      Résumé : Un polymère électro-actif ionique peut être utilisé comme capteur ou comme actionneur. Pour ce faire, on place une fine couche de ce matériau saturé d’eau entre deux électrodes. La saturation en eau entraîne une dissociation quasi complète du polymère et la libération de cations de petite taille. L’application d’un champ électrique perpendiculaire à la lame provoque la flexion de celle-ci et vice-versa. Ce phénomène fait intervenir des couplages multiphysiques de type électro-mécano-chimiques. En collaboration avec Joël Pouget, j’ai modélisé ce système par la mécanique des milieux continus. La thermodynamique des processus irréversibles linéaires nous a permis d’en déduire ses lois de comportement. Nous avons validé ce modèle dans le cas statique en l’appliquant au cas d’une lame encastrée - libre soumise à une différence de potentiel continue entre ses deux faces.

      Notes de dernières minutes : Attention séminaire à 15h cette semaine

      [Article]

    • Jeudi 16 novembre 14:00-15:00 - Matthieu Léautaud

      M. Léautaud

      Lieu : G210

      [Article]

    • Jeudi 23 novembre 14:00-15:00 - Maëlle Nodet - Université Grenoble Alpes

      M. Nodet :Quelques contributions à l’assimilation de données images

      Résumé : "Assimiler des données" est un problème inverse qui consiste à combiner diverses informations sur un système physique donné en vue d’effectuer des prévisions de l’évolution de ce système. Par exemple, en météorologie, on combine l’information contenue dans les mesures et observations de l’atmosphère et dans les équations de la mécanique des fluides en vue de prévoir le temps futur. Dans cet exposé, je présenterai l’assimilation de données puis je donnerai deux exemples de problèmes d’assimilation dans le cas où les observations du système sont des images (comme des images satellites, des photos, etc.), autrement dit des données denses en espace.

      Lieu : Salle G210, bât. Germain.

      [Article]

    • Jeudi 30 novembre 14:00-15:00 - Yacine Chitour - Laboratoire L2S, CentraleSupélec

      Y. Chitour : TBA

      Lieu : Salle G210, Bâtiment Germain.45, avenue des Etats-Unis, 78000, Versailles.

      [Article]

  • Séminaire différentiel

    • Mardi 3 octobre 10:00-17:00 -

      Algèbre différentielle et calcul formel

      [Article]

  • Cryptographie

    • Vendredi 27 octobre 11:00-12:00 - Alexandre Gélin - UVSQ

      Calcul de Groupes de Classes d’un Corps de Nombres et Applications à la Cryptologie

      Résumé : Dans cet exposé, nous nous intéressons au calcul du groupe de classes d’un corps de nombres. Nous débutons par décrire un algorithme de réduction du polynôme de définition d’un corps de nombres. Il existe une infinité de polynômes qui définissent un corps de nombres fixé, avec des coefficients arbitrairement gros. Notre algorithme calcule celui qui a les plus petits coefficients. L’avantage de connaître un petit polynôme de définition est qu’il simplifie les calculs entre éléments de ce corps de nombres, en impliquant des quantités plus petites. En outre, la connaissance d’un tel polynôme permet l’utilisation d’algorithmes plus efficaces que dans le cas général pour calculer le groupe de classes.
      L’algorithme général pour calculer la structure du groupe de classes repose sur la réduction d’idéaux, vus comme des réseaux. Nous décrivons et simplifions l’algorithme présenté par Biasse et Fieker en 2014 à ANTS et approfondissons l’analyse de complexité. Nous nous sommes aussi intéressés au cas des corps de nombres définis par un polynôme à petits coefficients. Nous décrivons un algorithme similaire au crible par corps de nombres (NFS) dont la complexité en fonction des paramètres du corps de nombres peut atteindre L(1/3).
      Enfin, nos algorithmes peuvent être adaptés pour résoudre un problème lié : le Problème de l’Idéal Principal. Étant donné n’importe quelle base d’un idéal principal (généré par un seul élément), nous sommes capables de retrouver ce générateur. Cette application de nos algorithmes fournit une attaque efficace contre certains schémas de chiffrement homomorphe basés sur ce problème.

      Lieu : Bât. Descartes, Salle 301

      [Article]

groupe de travail

    • Mardi 24 octobre 10:00-11:00 - Salim Rostam - UVSQ

      Salim Rostam : Chapitre 0

      Lieu : Fermat - Salle 2205

      [Article]

événement important

    • Jeudi 12 octobre -

      Journée "Contrôle et EDP"

      Résumé : Programme

      Lieu : salle 2203, bâtiment Fermat (conférences) et amphi I (repas)

      [Article]

  • Journée du LMV

    • Mardi 12 septembre -

      Journée du LMV

      Résumé : Programme de la journée :

      • 10h : Accueil, petit déjeuner
      • 10h30-11h20 : Dimitri Zvonkine (AG) : Surfaces de translation et différentielles holomorphes
      • 11h30-12h : Mamadou Ndao (Analyse) : Une solution globale pour l’équation modélisant l’écoulement dans les milieux granulaires avec un champ de vecteur général
      • 12h-13h45 : buffet (amphi I)
      • 13h45-14h15 : Ahmed Moussaoui (AG) : Correspondance de Springer
      • 14h15-14h45 : Ilaria Chilotti (CRYPTO) : Le chiffrement homomorphe

      (petite pause)
      • 15h-17h : Assemblée Générale du laboratoire

      Lieu : bâtiment Fermat, amphi F

      [Article]

  • Réservation salle de réunion

    • Mardi 10 octobre 12:00-13:00 -

      Conseil de labo

      Lieu : salle 4305

      [Article]

Ajouter un événement