Partenaires





« octobre 2018 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires et journées internes > Séminaires et journées d’Equations aux Dérivées Partielles > Séminaires EDP 2017-2018

Agenda

séminaire

    • Jeudi 5 octobre 2017 14:00-15:00 - Ronan Modolo - LATMOS, UVSQ

      R. Modolo : A global model for Solar wind - Mars interaction

      Résumé : Since the sixties several planetary missions have explored the neutral and ionized environment of Mars and have led to a comprehensive picture of Mars’ atmosphere/ionosphere/solar wind coupling. The interaction of the Solar Wind with Mars clearly contributes to the erosion of the gaseous envelop and has potentially an important impact on the atmospheric evolution of the planet. The electromagnetic coupling with the Martian atmosphere takes place through ionization processes : ionization by solar photons, electron impact ionization (incident plasma electrons ionize the upper atmosphere), and charge exchange between ionized and neutral particles producing a cold ion and a fast neutral. Since September 2014, MAVEN spacecraft has been observing the Martian upper atmosphere and its interaction with the solar wind [Jakosky et al., 2015]. One of the main goal of the mission is to determine the role that loss to space of volatiles from the Mars atmosphere has played along Mars’ history. Modelling e-fforts have been conducted to support the analysis of in situ measurements and to understand the impact of specifi-c parameters (solar EUV, dynamic pressure,...) on the Martian environment. Global simulation models of Mars’ interaction with the solar wind have been developped with various formalisms since the 80’s. A three-dimensional multi-species hybrid model dedicated to the description of the plasma dynamic induced by Mars’ interaction with the solar wind was developped few years ago [Modolo et al., 2005, 2006]. This approach, based on a kinetic description of the ions and a fluid description of the electrons, takes into account self-consistently the Hall term which breaks the symmetry of the system. Recently a modelling eff-ort have been undertaken to improve the spatial resolution of the hybrid model as well as the ionospheric description leading to the LatHyS (Latmos  Hybrid Simulation) model [Modolo et al, 2016]. I will present the simulation model and its formalism, as well as a panorama of simulation results and their comparison with in situ measurements.

      Lieu : Salle G210, Bâtiment Germain.45, avenue des Etats-Unis, 78000 Versailles.


    • Jeudi 19 octobre 2017 14:00-15:00 - Frédéric Lagoutière - Université Claude Bernard Lyon 1

      F. Lagoutière : Équations d’agrégation avec potentiel peu régulier : analyse et approximation.

      Résumé : Je présenterai quelques résultats que j’ai obtenus récemment en collaboration avec José Antonio Carrillo, François Delarue, François James et Nicolas Vauchelet. Ils concernent des équations d’agrégation, qui sont des équations de transport, conservatives, où le champ de transport est obtenu par convolution de la solution elle-même (l’équation étant donc non linéaire) par le gradient d’un potentiel qui peut n’être pas régulier. Ceci a pour conséquence que le champ de vitesse présente des discontinuités en espace. Nous verrons que les problèmes de Cauchy associés à ce type d’équations sont bien posés, en un sens proposé par Poupaud et Rascle, en se basant sur la théorie des EDO de Filippov. Nous verrons ensuite que ces solutions, non régulières (mesures bornées), s’approchent bien (à l’ordre 1/2 en le pas du maillage) par des schémas diffusifs (du genre décentré amont), en distance de Wasserstein.

      Lieu : Salle G210, bât. Germain.


    • Jeudi 9 novembre 2017 15:00-16:00 - Mireille Tixier - UVSQ

      M. Tixier : Lois de comportement d’un polymère électro-actif

      Résumé : Un polymère électro-actif ionique peut être utilisé comme capteur ou comme actionneur. Pour ce faire, on place une fine couche de ce matériau saturé d’eau entre deux électrodes. La saturation en eau entraîne une dissociation quasi complète du polymère et la libération de cations de petite taille. L’application d’un champ électrique perpendiculaire à la lame provoque la flexion de celle-ci et vice-versa. Ce phénomène fait intervenir des couplages multiphysiques de type électro-mécano-chimiques. En collaboration avec Joël Pouget, j’ai modélisé ce système par la mécanique des milieux continus. La thermodynamique des processus irréversibles linéaires nous a permis d’en déduire ses lois de comportement. Nous avons validé ce modèle dans le cas statique en l’appliquant au cas d’une lame encastrée - libre soumise à une différence de potentiel continue entre ses deux faces.

      Lieu : Salle G210, bâtiment Germain.

      Notes de dernières minutes : Attention séminaire à 15h cette semaine


    • Jeudi 16 novembre 2017 14:00-15:00 - Matthieu Léautaud - école polytechnique

      M. Léautaud : Une preuve constructive pour l’observabilité de l’équation des ondes

      Résumé : La preuve habituelle, due à C. Bardos, G. Lebeau et J. Rauch, du théorème d’observabilité/de contrôlabilité de l’équation des ondes sous la condition de contrôle géométrique repose sur deux arguments non constructifs. Après avoir brièvement rappelé cette démonstration, nous verrons comment remplacer le deuxième argument par une inégalité de stabilité basse fréquence. Puis, sur une variété compacte, nous verrons comment remplacer le premier argument par un théorème d’Egorov. Nous en déduirons des estimées uniformes de la constante d’observabilité (le coût du contrôle) par rapport à des paramètres (comme le temps de contrôle ou l’ajout d’un potentiel). Il s’agit d’un travail en collaboration avec Camille Laurent.

      Lieu : Salle G210, bâtiment Germain.


    • Jeudi 23 novembre 2017 14:00-15:00 - Maëlle Nodet - Université Grenoble Alpes

      M. Nodet :Quelques contributions à l’assimilation de données images

      Résumé : "Assimiler des données" est un problème inverse qui consiste à combiner diverses informations sur un système physique donné en vue d’effectuer des prévisions de l’évolution de ce système. Par exemple, en météorologie, on combine l’information contenue dans les mesures et observations de l’atmosphère et dans les équations de la mécanique des fluides en vue de prévoir le temps futur. Dans cet exposé, je présenterai l’assimilation de données puis je donnerai deux exemples de problèmes d’assimilation dans le cas où les observations du système sont des images (comme des images satellites, des photos, etc.), autrement dit des données denses en espace.

      Lieu : Salle G210, bât. Germain.


    • Jeudi 30 novembre 2017 14:00-15:00 - Yacine Chitour - Laboratoire L2S, CentraleSupélec

      Y. Chitour : Stabilité et stabilisation de systèmes commandés sujets à excitation persistante

      Résumé : Dans cet exposé, on présentera quelques résultats récents sur la stabilisation de systèmes commandés sujets à excitation persistente en dimension finie et infinie. Travail commun avec G. Mazanti et M. Sigalotti

      Lieu : Salle G210, Bâtiment Germain.45, avenue des Etats-Unis, 78000, Versailles.


    • Jeudi 14 décembre 2017 14:00-15:00 - Mohamed Malloug - Ecole Supérieure des Sciences et de la Technologie de Hammam Sousse

      M. Malloug : Stabilisation des solutions des équations d’onde et de Klein-Gordon dans les domaines non bornés

      Résumé : Lors de cette communication, je m’intéresse à la décroissance de l’énergie (norme de la solution) pour l’équation d’onde amortie et l’équation de Klein-Gordon amortie à l’extérieur d’un domaine régulier compact avec un amortisseur localisé prés des rayons captifs. Sous une condition géométrique appelée "condition du contrôle géométrique extérieur " on montrera que la résolvante associée à la solution est uniformément bornée, ce qui entraîne une décroissance polynomiale de l’énergie locale. Je m’intéresse aussi à la décroissance de l’énergie pour l’équation d’onde dans un guide d’onde avec un amortisseur localisé à l’infini. On met en évidence le phénomène de diffusion. De plus, dans ce cas la condition de contrôle géométrique n’est pas satisfaite, on montrera que la décroissance de l’énergie a eu lieu qu’avec une perte d’une certaine régularité sur la condition initiale.

      Lieu : Salle G210, bât. Germain.


    • Jeudi 11 janvier 14:00-15:00 - Quentin Richard - Université de Franche-Comté

      Q. Richard : Comportement asymptotique d’un modèle proie-prédateur structuré en âge

      Résumé : Afin de décrire au cours du temps les relations entre un prédateur et sa proie, A. Lotka et V. Volterra ont introduit dans les années 1920 un modèle à l’aide d’EDO. Pour rendre plus réaliste cette modélisation, une structuration continue en âge a par la suite été incorporée dans la densité de proie, donnant lieu à la formulation d’une EDP de type transport.
      En utilisant une étude de stabilité des équilibres, nous montrerons au cours de cet exposé quelques résultats asymptotiques impliquant l’extinction des deux populations, voire, de manière plus suprenante, l’explosion des solutions en temps infini. En utilisant des simulations numériques, nous verrons que d’autres comportements, tels que la convergence vers l’équilibre de coexistence ou vers une solution périodique, sont possibles.
      Pour finir, la stabilité de l’équilibre non trivial est étudiée dans un cas particulier où on peut se ramener à analyser une équation à retard et dont on arrive à montrer certains résultats théoriques.

      Lieu : Salle G210, bât. Germain.


    • Jeudi 25 janvier 14:00-15:00 - Max Cerf - Airbus

      M. Cerf : Planification de missions successives de ramassage de débris spatiaux

      Résumé : L’accès à l’espace dans les années à venir est compromis par la prolifération des débris spatiaux issus des satellites abandonnés en orbite à la fin de leur vie opérationnelle. Des missions de ramassage sont à l’étude, avec l’objectif de capturer et désorbiter 5 gros débris par an. Un véhicule spécifique doit être conçu, en vue de réaliser ces missions. Trouver le véhicule de coût minimal compatible de missions successives est un problème complexe mêlant optimisation combinatoire (choix et ordre des débris), optimisation continue (dates de capture) et contrôle optimal (transferts orbitaux). L’exposé présente une approche combinant différentes techniques d’optimisation, et permettant de résoudre ce problème sur des cas opérationnels.

      Lieu : Salle G210, bât. Germain.


    • Pages 1 | 2

Ajouter un événement iCal

Cliquer sur "avec résumé" pour tout dérouler.


Mots-clés

EDP