Partenaires





« octobre 2018 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Conseils de Laboratoire > Compte-rendu du conseil de laboratoire du 26 septembre 2016

Compte-rendu du conseil de laboratoire du 26 septembre 2016

Présents : N. Arnaud, C. Chalons, B. Chauvin, A. Devulder, L. Di Vizio, C. Donati-Martin, L. Dumas, L. Frèrejean, P. Jaisson, O. Khorunzhiy, M. Krir, L. Robbiano, V. Sécherre

1. Direction du laboratoire

Après 4 ans et demi à la direction du laboratoire, C. Donati a exprimé le souhait d’être remplacée à partir de janvier 2017. C. Chalons a accepté de prendre cette responsabilité et est prêt à s’investir pour le laboratoire.

C. Chalons rappelle qu’il est secrétaire général de la SMAI jusqu’en janvier 2017 et que cette expérience lui sera utile pour la direction du laboratoire. C. Chalons présente quelques projets qu’il souhaite porter, s’inspirant des recommandations du rapport AERES :

  • Réunification des membres du laboratoire dans un même bâtiment.
    (À ce sujet, L. Dumas a assisté à une réunion UFR/présidence en juillet, où le réaménagement des locaux du LGBC a été présenté par l’UFR comme un des chantiers prioritaires.)
  • encourager les soutenances d’habilitation
  • continuer d’ancrer le laboratoire dans Paris-Saclay pour accroître notre visibilité.
    (M. Krir fait remarquer que la direction de l’université ayant changé, le laboratoire n’est pas bien connu de la nouvelle équipe. Il sera important de la rencontrer. A ce sujet, C. Donati indique qu’il n’est pas prévu de conférence budgétaire à l’automne, traditionnel moment d’échange annuel avec la présidence sur l’élaboration du budget)
  • créer plus de moments de convivialité en interne (cf colloquium dans les questions diverses).

Par ailleurs, C.Chalons envisage d’avoir son bureau au bâtiment Fermat.

L. Robbiano remarque que les responsabilités au niveau du laboratoire et du département ont beaucoup été portées par des membres de l’équipe d’analyse, et qu’il faudrait dans le futur davantage les partager.

->Proposer aux tutelles C. Chalons comme directeur du LMV, est approuvé par le conseil de laboratoire à l’unanimité des votants.

2. Campagne d’emplois 2017

Le laboratoire a demandé un poste de professeur 25 ème section en algèbre pour 2017, sur le poste d’A. Mézard (poste gelé jusqu’ à présent). Ce poste a été classé 2ème sur l’UFR.

Dans le cadre de l’élaboration d’un schéma pluriannuel d’emplois, les départs prévisionnels sur 4 ans (départs à la retraite) ont été communiqués à la direction de l’UFR.

3. Informations financières

L. Frèrejean donne les informations concernant la clôture des comptes : l’université passe cette année à la nouvelle règlementation financière GBCP (le CNRS étant passé l’année dernière). Cela entraîne une fermeture des comptes très tôt :

  • Fermeture des commandes : 10 novembre
  • Fin d’envoi des missions : 28 nov
  • Fin de service fait (réception des commandes) : 2 décembre.
  • Les billets et hôtels pour décembre et le début d’année 2017 peuvent être pris à l’avance.
  • Les frais de mission seront pris sur 2017, si le retour de mission a lieu après le 28 novembre.

Il faut donc anticiper les commandes de billets pour les colloques, séminaires, soutenances de thèses , missions à venir.
Pour le CNRS, les dates de clôture des comptes ne sont pas connues à ce jour.

4. Informations FMJH – LMH

Le laboratoire accueille 3 post-doctorants, financés par le labex LMH :

  • S. Guisset (encadré par C. Chalons)
  • V. Suder (encadré par L. Goubin)
  • F. Blachère (pour le projet IMOSE) ainsi qu’un lecteur Hadamard de la FMJH (post-doc recherche + enseignement) : A. Moussaoui.

10 bourses de master du LMH/FMJH ont été attribuées aux étudiants de Versailles :

  • 2 pour les M1
  • 4 pour les M2 algèbre appliquée (+1 pour un étudiant inscrit à Orsay)
  • 4 pour les M2 modélisation.

La FMJH est une fondation abritée par la Fondation de Coopération Scientifique (FCS) de Paris-Saclay. La FCS devant mettre fin à ses activités, la FMJH doit se trouver un nouveau statut juridique. La direction de la FMJH étudie plusieurs possibilités :

  • devenir une fondation partenariale de l’université Paris Saclay
  • rester une fondation abritée, par une fondation partenariale de l’université Paris Saclay, à créer. Démarches en cours avec l’université Paris Saclay.

5. Demande de rattachement de 2 professeurs agrégés à l’équipe d’algèbre

Pour rappel, le conseil du LMV avait émis en 2012 un avis favorable au rattachement de C. Seguin de Pazzis et préparé une convention de collaborateur bénévole, qui n’a jamais été signée par la présidence.

L. Di Vizio présente deux nouvelles demandes de rattachement d’enseignants poursuivant des activités de recherche :

  • Guillaume Pouchain, professeur en classe prépa. Travaille sur le même sujet que M. Chlouveraki.
  • Pascal Rémy, professeur dans le secondaire. 1er contact avec l’équipe d’analyse, mais est plus proche des thèmes de recherche de L. Di Vizio.

L’équipe d’Algèbre-Géométrie donne un avis favorable à ces demandes de rattachement, qui permettent de renforcer les liens entre le LMV et les lycées/classes préparatoires. Ces deux professeurs sont publiants (environ un article / an). Ils devraient venir exposer au séminaire.
Voir avec la direction de la recherche sous quelle forme peut avoir lieu ce rattachement : collaborateur bénévole, membre associé ?

6. Portail web innovation

Le portail web innovation est une plateforme qui recense les expertises des laboratoires de Paris-Saclay, à destination des entreprises (sur le modèle du portail innovation de la COMUE de Bretagne)

Une première fiche présentant le LMV a été construite à partir du site internet du laboratoire et du rapport AERES. Elle est à modifier pour une version béta, mise en ligne en 2017. Cette page aura un lien vers le site du LMV.
L. Dumas s’occupe de faire ressortir les collaborations avec les entreprises.
Les responsables d’équipes sont invités à mettre à jour leur page sur le site internet du laboratoire (thématiques de recherche, GDR, …)

7. Questions diverses

  • Le colloquium :

B. Chauvin pose la question de l’avenir du colloquium. L. Di Vizio fait un bilan. Les exposés ont été de grande qualité, s’adressant à un public de mathématiciens non spécialistes du sujet. C’est une occasion de rencontre entre les équipes.
Mais c’est le public qui pose problème, avec peu de participants. B. Chauvin soulève le problème de solliciter des collègues pour préparer un exposé généraliste et le présenter devant un public restreint.
L. Di Vizio rappelle l’esprit du colloquium : exposé s’adressant à toutes les équipes, quel que soit le sujet.

Des idées pour continuer :
Avoir le ressenti des membres du laboratoire ? (petit questionnaire). Pourquoi ils ne viennent pas ? Les doctorants ne viennent pas régulièrement. Elargir aux profs de lycées ?
C. Chalons propose une rencontre entre équipes sous forme d’une journée interne, avec des interventions de plusieurs types : exposés scientifiques, présentation d’un aspect de la communauté mathématiques (ex AMIES), etc.

  • Autre information :

Les règles sont à présent plus strictes pour l’inscription d’un doctorant en 4è année. Sauf si la date de soutenance est prévue avant décembre (procédure standard jusqu’à 40 mois pour une thèse), une argumentation plus soutenue est nécessaire de la part du doctorant et du directeur de thèse.

Pour une réinscription en 4ème année, le doctorant doit avoir un financement. Le LMH peut éventuellement financer des mois de complément jusqu’à la soutenance.

CR conseil lmv 2016-09-26 - 330.5 ko